A qui cela 
s'adresse?

Cisgenre ou Transgenre

Avant toute chose, il est crucial de distinguer Cisgenre (« Cis ») et Transgenre (« Trans »). Le terme Cisgenre décrit un individu, qui correspond, en tout point, à son genre assigné de naissance.

Le terme Transgenre quant à lui, désigne une personne dont le genre assigné à la naissance ne correspond pas à la personne qu’il/elle est.

Lesbienne

Personne cisgenre ou transgenre se définissant de genre féminin et ayant un attrait affectif et/ou sexuel pour les personnes de genre féminin.

#Pridebabiespeutvousaider : en général, en considérant un bon état global de santé, une personne lesbienne peut recevoir un traitement de fertilité. Un couple lesbien ou une femme seule lesbienne peuvent avoir recours à une insémination intra-utérine avec le sperme d’un donneur, une fécondation in vitro avec le sperme d’un donneur ou une méthode de maternité partagée (l’une des partenaires est enceinte grâce à l’embryon crée avec l’ovocyte de la seconde partenaire et le sperme d’un donneur).

Gay

Personne cisgenre ou transgenre se définissant de genre masculin et ayant un attrait affectif et/ou sexuel pour les personnes de genre masculin.

#Pridebabiespeutvousaider : malheureusement, au Portugal, un couple gay ne peut accéder à un traitement de fertilité pour devenir parents. Toutefois, il est possible de cryopréserver le sperme.

Bissexuel.le

Personne qui, affectivement ou sexuellement, peut être attirée par des personnes de son propre genre ou d’un genre différent du sien.

#Pridebabiespeutvousaider : en général, en considérant un bon état global de santé, une personne bisexuelle peut recevoir un traitement de fertilité. L’un des éléments du couple doit être une femme, car au Portugal les couples exclusivement masculins n’ont pas la possibilité d’accéder à des traitements de fertilité.


Transgenre (travesti ou transsexuel)

Personne ne correspondant pas au genre assigné à la naissance (basé sur les organes génitaux) et qui souhaite transitionner vers un autre genre, en maintenant ou non, les organes reproducteurs.

Il est extrêmement important que les personnes transgenres soient averties à propos des alternatives de préservation de la fertilité, et ce, avant de débuter une thérapie hormonale à long terme.

#Pridebabiespeutvousaider : en général, en considérant un bon état global de santé, une personne transgenre peut recevoir un traitement de fertilité. Toutefois, il est nécessaire de disposer d’un utérus viable et de l’état civil adéquat : le traitement n’est possible que si le couple a deux états civils différents (féminin / masculin) ou si le couple a deux états civils féminins.


Exemples :

- Un homme qui transitionne vers le genre féminin, et qui est d’orientation sexuelle lesbienne peut préserver son sperme (avant tout traitement hormonal de transition) ou réaliser un traitement de fertilité avec sa partenaire et un donneur de sperme.

- Un homme qui transitionne vers le genre féminin, et qui est d’orientation hétérosexuelle n’est pas éligible au traitement de fertilité, car aucun des membres du couple n’a d’utérus viable ;

- Une femme qui transitionne vers le genre masculin, et qui est d’orientation sexuelle gay ne peut recevoir de traitement de fertilité s’il a un état civil masculin, même s’il conserve ses organes reproducteurs féminins.

- Une femme qui transitionne vers le genre masculin, et qui est d’orientation hétérosexuelle peut recevoir un traitement de fertilité et avoir recours au sperme d’un donneur.


Queer

Toute personne n’étant pas hétérosexuelle ou cisgenre.

En questionnement

Terme utilisé pour décrire une orientation non-hétérosexuelle, sans établir précisément par qui la personne est attirée. Ces personnes sont en processus d’identification de leur identité de genre ou de leur orientation sexuelle.

#Pridebabiespeutvousaider : en général, en considérant un bon état global de santé, une personne en questionnement peut recevoir un traitement de fertilité. Cependant, l’un des éléments du couple doit être une femme, car au Portugal les couples exclusivement masculins n’ont pas la possibilité d’accéder à des traitements de fertilité.

Intersexué.e

Selon la société nord-américaine de l’intersexualité, ce terme est utilisé pour décrire un ensemble de conditions selon lesquelles une personne est née avec un système reproductif ou une anatomie sexuelle qui ne correspondent pas à la définition commune des genres féminins ou masculins. Par exemple, une personne intersexuée peut être née avec l’apparence extérieure du genre féminin mais avec l’anatomie interne du genre masculin. L’intersexualité est différente d’une orientation de genre ou d’une orientation sexuelle.

#Pridebabiespeutvousaider : en général, en considérant un bon état global de santé, une personne intersexuée peut recevoir un traitement de fertilité. Néanmoins, dans de nombreux cas, ces personnes peuvent être infertiles, ce qui supposera un recours au don d’ovocytes.

Comprend les lettres restantes de l’abréviation « LGBTT2QQIAAP », et les autres aspects du spectre de genre et d’orientation que le langage ne décrit pas jusqu’à présent :

Asexuel.le

Personne qui ne ressent peu ou pas d’attraction, peu importe le genre.

#Pridebabiespeutvousaider : en général, en considérant un bon état global de santé, une personne asexuelle peut recevoir un traitement de fertilité.

Des personnes qui sont amies mais ne ressentent pas d’attrait affectif et/ou physique l’une pour l’autre, peuvent tout de même être parents.

Pansexuel.le ou polysexuel.le

Personne qui peut développer une attirance physique, amoureuse ou sexuelle pour une autre personne, peu importe son identité de genre ou ses organes reproducteurs.

Allié.e

Personne qui, indépendamment de leur orientation sexuelle ou identité de genre, développent des actions pour promouvoir les droits des personnes LGBTQIA+ et leur inclusion dans la société.